Le soutien French Tech pour les start-up étrangères en France

Le soutien French Tech pour les start-up étrangères en France

La French Tech, un projet ayant vu le jour en 2013, a pour principale ambition de booster le développement des jeunes entreprises numériques. Elle prête, en effet, plus d’importance aux start-up étrangères dans l’Hexagone ayant soif du réel développement. Elle a aussi pour principale mission de veiller à ce que la France se montre plus attractive face à la rude concurrence mondiale en termes d’innovation et de technologie.

Comment la French Tech facilite -t- elle l’accueil des start-up étrangères ?

start-up-etrangeres.jpg

Dans le cadre du développement des start-up étrangères, la French Tech Hub a été lancée le 29 janvier 2015 à l’initiative des deux hommes-clés, dont le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et la secrétaire d’État qui se charge du monde numérique. Cette nouvelle proposition vise à permettre le réel développement des start-up étrangères et locales, afin de mettre l’accent sur l’avantage de recourir à la French Tech. Elle s’insère, bien évidemment, dans les moyens efficaces permettant de soutenir les exportations et le commerce extérieur. Les étrangers souhaitant créer et faire développer des jeunes entreprises en France peuvent également bénéficier de la French Tech Ticket. Il s’agit d’un pack d’accueil leur permettant de mener facilement à bout leur projet.

Pourquoi soutient-elle les start-up étrangères en France ?

start-up-etrangeres-en-france.jpg

La French Tech a pour principal rôle de soutenir les start-up étrangères installées en France. Un budget de 15 millions est consacré à ce projet. Mais, pourquoi la France souhaite-t-elle soutenir les start-up étrangères ? Grâce à ce projet précieux aux yeux des français, les talents peuvent se rencontrer sans difficulté, ce qui constitue un meilleur moyen permettant à la France de défier facilement les grands concurrents dans le monde de l’innovation. C’est grâce à ce moyen que les « Jeudigitaux » seront élaborés par le gouvernement. Le soutien de ces start-ups étrangères permet aux membres du gouvernement de réunir des investisseurs étrangers et entrepreneurs français dans le cadre de la recherche des meilleurs moyens pour faire remarquer le pays dans l’univers de la technologie.